Pour vous
Nous améliorons la qualité de vie au quotidien
L’efficacité de l’action municipale se mesure d’abord au jour le jour, dans chacun de nos quartiers : en termes de sécurité, de tranquillité, de propreté, d’environnement, en matière d’aménagement, mais aussi au niveau des écoles, des crèches, des services aux seniors, de l’accessibilité... Autant de missions prises à bras le corps depuis trois ans.

Quartiers GPV

Des quartiers prioritaires en profond renouvellement

GPV

Dans les quartiers prioritaires, la rénovation s’accélère, avec de nombreuses destructions-reconstructions de logements et la création d’espaces publics plus agréables. Entre 2015 et 2020, près de 155 millions d’euros auront été consacrés aux quartiers prioritaires, soit 2,5 fois plus que pour l’aménagement du centre-ville.

  • Dans le cadre du Grand Projet de Ville, nous allons lancer le processus de relogement des associations localisées dans le secteur d'Empalot ; un travail d'accompagnement est en cours et se poursuivra avec les structures concernées.
  • Nous avons déployé le dispositif « Agir dans mon quartier » (fonds d'initiative habitants) à l'ensemble des Quartiers Politique de la Ville.
  • En 2017, nous avons lancé un appel à projet « culture et quartiers Politique de la Ville » aux Izards/Trois Cocus.
  • Nous nous étions engagés à ce que le quartier de la Reynerie offre un nouveau visage. Depuis le début du mandat, nous travaillons ainsi à son verdissement et la mise en valeur de son lac, son château et son parc.
  • Depuis l'été 2016, le club équestre de Ginestous propose des animations en direction des jeunes qui vivent dans les quartiers dits "de la politique de la Ville".
  • Inauguration le 8 juillet 2017 du petit Bois de Bellefontaine après une large concertation avec les habitants du quartier.
  • Pour une meilleure qualité de vie des familles, la réhabilitation des logements demeure, pour nous, une priorité. Les travaux des 127 logements de la résidence "le Couserans" dans le quartier de Bagatelle, ont, par exemple, débuté à l'été 2017.
  • Nous avons ouvert, depuis l'été 2017, à Soupetard, un point information Contrat de Ville afin de faciliter les démarches des habitants du quartier. Il accueille les permanences du Conseil citoyen
  • Nous nous étions engagés à embellir la rue de l'Université au Mirail pour en faire une véritable esplanade piétonne. C’est chose faite depuis avril 2017.
  • Nous nous étions engagés à accompagner le dynamisme des commerces à Bagatelle et La Faourette. En 2018, nous rénoverons tout l’espace public du centre commercial de la place Geneviève Anthonioz de Gaulle avec un nouvel éclairage, une réorganisation des stationnements et un effort en végétalisation.
  • En 2017, nous avons lancé un appel à projet « culture et quartiers Politique de la Ville » aux Pradettes.
  • Dans le cadre du Grand Projet de Ville, nous allons lancer le processus de relogement des associations localisées dans secteur d'Empalot, un travail d'accompagnement est en cours et se poursuivra avec les structures concernées. AG en attente de vérification
  • La lecture est un éveil essentiel qu’il est important d’encourager et d’entretenir. C’est pour cela que nous avons favorisé l’acte de lire, notamment pour des publics spécifiques : en direction des quartiers prioritaires de la politique de la ville en travaillant avec l’Éducation Nationale et en accompagnant l’appropriation du livre et de la lecture dans le cadre familial avec les acteurs du quartier.
  • La nouvelle maison de quartier de Bagatelle a ouvert en juin 2016 avec 370 m² locaux flambant neufs au cœur du Petit Bois.
  • Au-delà de la rénovation urbaine du quartier, nous avons accompagné de nombreuses initiatives collectives et culturelles venant des habitants. C'est notamment le cas pour "mon quartier en fête" en 2016 et 2017 ainsi que le Noël Enchanté en Décembre 2016.
  • Dans le cadre du réaménagement urbain du secteur Mirail-Université, nous avons installé des équipements publics en octobre 2016. Outil d'action sociale de proximité, le nouveau centre social propose, par son emplacement, des services et activités pluri-générationnelles aux habitants du quartier ainsi qu’aux étudiants de l’université.
  • Nous nous étions engagés à requalifier le Petit Varèse à La Reynerie. C'est ainsi fait avec les travaux du parking et ceux du bâtiment qui se termineront d'ici la fin de l'année.
  • Nous avons sanctuarisé les crédits de soutien aux associations intervenant dans les Quartiers Politiques de la Ville. 2,4 millions d'euros annuels permettent de financer plus de 320 projets par an.
  • Nous nous étions engagés à intensifier la transformation du quartier des Izards. Après la démolition de deux importants bâtiments, la concertation a repris avec les habitants afin d'établir une nouvelle dynamique dans le quartier, notamment à travers l'ouverture d'un nouveau centre commercial avant l'été 2018.
  • En 2016, nous avons lancé un appel à projet « culture et quartiers Politique de la Ville » à La Reynerie.
  • La Mairie de Toulouse accompagne le projet de création du nouveau siège de la régie de quartier Desbals Services à Bagatelle.
  • Après une première phase satisfaisante à Bagatelle, 800 m² de nouveaux jardins partagés seront créés avant l'été 2018.
  • Comme nous nous y étions engagés, nous ouvrirons, à terme, le quartier de Bellefontaine vers la route Eisenhower et celle de Seysses, afin qu'il puisse être désenclavé
  • Pour poursuivre notre attachement à l'amélioration du cadre de vie des habitants de Bagatelle, nous avons inauguré la construction des résidences Albizia et Alizés (Place de la Martinique) le 12 novembre 2014.
  • La résidence de l'éveil a été inaugurée le 14 septembre 2016. Avec cette offre d'accession à la propriété, cette résidence de 45 logements, dotée d'une crèche associative, qui permet de répondre aux besoins de proximité des habitants, contribue à une plus grande mixité.
  • Nous nous y étions engagés : après concertation, nous avons proposé, en décembre 2015, un nouvel aménagement de la place Abbal à La Reynerie : voie en sens unique avec aménagement et embellissement de la chaussée.
  • Dans le cadre d'un projet de renouvellement urbain dans le quartier de Bagatelle, la résidence les Balcons de Vestrepain, comprenant 47 nouveaux logements locatifs sociaux, a été livrée, en septembre 2016, pour Habitat Toulouse, désormais Toulouse Métropole Habitat.
  • En 2016, nous avons lancé un appel à projet « culture et quartiers Politique de la Ville » à Empalot.
  • Nous avons mis en place des Conseils Citoyens dans les quartiers concernés, au titre du Contrat de Ville.
  • A Bellefontaine, nous continuons l'amélioration des espaces verts dans le quartier de la Tourrasse.
  • Nous nous étions engagés à changer le visage du quartier de Bellefontaine : le schéma directeur a été validé dans le cadre du renouvellement urbain en début d'année. Ainsi, nous donnons la priorité à la centralité de la sortie du métro de Bellefontaine afin de laisser une large place aux piétons avec le concours de l’urbaniste Canizares.
  • Pour répondre aux attentes de partage et de convivialité des habitants, nous avons accompagné, dès le printemps 2015, une association d'habitants du quartier de Bagatelle pour la création et l'organisation d'un marché sur la période du Ramadan. L'expérience probante a été renouvelée en 2016 et 2017.
  • A côté de la nouvelle maison de quartier de Bagatelle, une nouvelle aire de jeux a été dessinée et installée en concertation avec les enfants au cœur du Petit Bois.
  • L'ancienne maison bleue, à Empalot, servait de lieu pour les fêtes familiales du quartier. Certaines fêtes d'habitants du quartier peuvent se tenir à la toute nouvelle "Brique Rouge".
  • Renouvellement urbain : Intervention de Toulouse Métropole Habitat sur tous les secteurs toulousains en particulier sur les quartiers prioritaires de la Ville : « Depuis 3 ans, Toulouse Métropole Habitat mène une action volontariste afin de proposer à un plus grand nombre de Toulousains des logements sociaux de qualité. Sur l’ensemble de la Ville de Toulouse et notamment pour les quartier prioritaires, Toulouse Métropole Habitat a investi 100 millions d’euros en réhabilitations et destructions de logements insalubres (contre 24 millions auparavant). De plus, 150 millions d’euros ont été engagés pour la construction de nouveaux logements.