Pour Toulouse
Nous inscrivons la collectivité dans le XXIe siècle
En matière de fonctionnement de nos institutions, les attentes des citoyens ont considérablement évolué, de même que les besoins concrets de nos territoires. Grâce à une équipe représentative, proche des Toulousains et ouverte au monde économique, ainsi qu’à une gestion responsable des deniers publics, Toulouse relève les enjeux de cette nouvelle ère.

Environnement & Développement durable

Le retour de la nature en ville

Développement durable

Grâce à ses centrales de production hydroélectrique dont celle de La Cavaletade ouverte fin 2014, Toulouse produit de façon propre et autonome 83% de ses besoins en électricité pour l’éclairage public.

A partir de 2020, grâce à la multiplication des LED et aux travaux énergétiques dans les bâtiments municipaux, 14 500 tonnes équivalent pétrole seront économisées chaque année.

  • Environ 15 000 logements et équipements publics bénéficient ou vont bénéficier d'une énergie renouvelable locale pour un prix moyen en baisse de 30 % grâce au raccordement au réseau de chaleur de l'usine d'incinération du Mirail de l'éco-quartier de la Cartoucherie en 2015, des quartiers Bagatelle/ La Faourette/ Papus en 2017 et, à terme, d'Empalot, de la ZAC Saint-Exupéry, de la ZAC Malepère et de la ZAC Toulouse Aerospace.
  • Les nouvelles technologies seront nécessaires pour relever le défi énergétique en optimisant l’éclairage public et la distribution d’énergie et en développant les énergies renouvelables : développé avec une startup toulousaine (Kawantech), nous avions implanté, à titre expérimental, un détecteur de formes (qui discerne humains, cyclistes, voitures, chats...) sur des lampadaires LEDs ce qui permet 74% d’économies d’électricité par lampadaire par rapport au même lampadaire LED utilisé en permanence à pleine puissance. Ces lampadaires éclairent désormais faiblement et se rallument uniquement quand la rue est fréquentée. 500 appareils ont été posés entre fin 2016 et début 2017.
  • La collectivité a réalisé, en 2016, une démarche de recensement, de valorisation, de sensibilisation et d'intégration de la biodiversité dans l'urbanisme pour améliorer la prise en compte de la faune et de la flore dans les projets urbains.
  • Raccordement du réseau de Chauffage Urbain de Bagatelle et Lafaourette (2016 - 2017) à la chaleur dégagée par l'usine d'incinération des ordures ménagères du Mirail : énergie renouvelable de l'ordre de 30 % moins chère.
  • Lutter contre la dé-pollinisation et contre les allergènes : création d’un groupe de travail « Pollinisation et Apiculture » dans le cadre du Club21 de Toulouse Métropole pour le second semestre 2017.
  • Réduction de la précarité énergétique : mise en place d’un Conseiller en Énergie Partagée dans le cadre du Club21 qui regroupe les communes de Toulouse Métropole en 2018
  • Préserver la biodiversité et les espaces verts : prise en compte des réservoirs de biodiversité et de corridors écologiques, existants ou à créer, dans le rapport de présentation du nouveau Plan Local d'Urbanisme intercommunal et de l'Habitat métropolitain.
  • A Blagnac, nous étendons le réseau de géothermie de Blagnac : - en adjoignant une centrale biomasse,- en raccordant l'Aéroport de Blagnac, - en baissant les tarifs jusqu'à moins 20 % pour certains abonnés.
  • Nous avons créé un jardin partagé au sein du Jardin d'Embarthe à Arnaud Bernard en 2016.
  • Dans le cadre de notre production d'énergie verte, l'inauguration de la centrale hydroélectrique de la Cavaletade a eu lieu en octobre 2014. Elle produit 4GWh/an.
  • Nous avons engagé un programme d’économies d’énergies et de rénovation des bâtiments publics (régulations chauffage, pilotage des VMC, installation de robinets thermostatiques de variateurs sur les pompes (dans les piscines notamment), sensibilisation des occupants, suivi des consommations énergétiques, remplacements d'équipements techniques avec intégration des nouvelles technologies, isolation du bâti, ...).
  • Expérimentation très positive en 2015 de sacs Gourmet Bag auprès de 8 restaurateurs de Toulouse Métropole permettant de lutter contre le gaspillage alimentaire notamment dans les restaurants.
  • Qualité de l’Environnement : Plan d’Adaptation aux changements climatiques en cours pour le second semestre 2017.
  • Energies renouvelables : travail sur une actualisation du Schéma Directeur des Énergies Renouvelables pour 2018.
  • Réseaux énergies : nous raccordons le Réseau de chaleur Urbain du Mirail (usine d'incinération ) sur le territoire de Plaine Campus, le quartier d'Empalot, la ZAC Saint-Exupéry, la ZAC Malepère et la ZAC Toulouse Montaudran Aerospace pour une livraison en 2018.
  • A Toulouse, nous réaliserons le plus grand réseau de chaleur réalisé en France. C'est le réseau de Plaine Campus (Montaudran, Hôpital de Rangueil, Empalot, etc …) alimenté par l'usine d'incinération du Mirail, afin de récupérer l'énergie produite par la combustion des déchets.

Environnement

Entre 2014 et 2020, la superficie des espaces verts de l’ensemble de Toulouse aura progressé de 10%.

L’une des réalisations emblématiques en ce domaine, ce sont les Jardins de La Ligne à Montaudran ouverts depuis juin 2017. Ils évoquent les paysages survolés autrefois par les pionniers de l’Aéropostale.

L’opération « Des fleurs sur mon mur » remporte un vif succès, elle permet aux Toulousains de végétaliser leurs façades sur rue.

  • Création de puits de verdure afin de stopper les Îlots de Chaleur Urbains (ICU) : - Mise en place d’un monitoring du phénomène d'ICU : Mesure et suivi des ICU sur le territoire métropolitain (avec Météo-France et le CNRM), réalisés en 2016 – en cours, - Ouverture de Jardins Partagés (3 par an).
  • Lutter contre la dé-pollinisation et contre les allergènes : installation d’une ruche pédagogique à la Maourine à Borderouge en juin 2015.
  • Qualité des sols : - Inventaire historique urbain : réalisé en 2016, - Diagnostics des sites Toulouse-Fondeyre, Empalot, Cartoucherie : réalisés en 2016, - Étude de sol à l’ouverture d’un Jardin Partagé : selon demandes.
  • Obtention label « Ville durable et équitable » : - Marianne d'Or du développement durable pour Toulouse Métropole en 2015, - « Villes de demain » (Appel à projet « Démarche EcoCité ») - démarche « intelligente » appliquée aux écoquartiers : obtention des financements pour la seconde tranche en février 2016.
  • Énergies renouvelables : une convention de partenariat « mobilité durable », pour le développement de l’offre Gaz Naturel Véhicule (GNV) – BioGNV avec GRDF, a été signée en octobre 2016.
  • Agenda 21 ou Plan Climat de la ville de Toulouse : Toulouse, lauréate « Territoire à Énergie Positive » : dans le cadre de l'objectif des 3x20 & Transition énergétique, une aide financière globale de 500 000 € a été octroyée et une convention a été signée en septembre 2016.
  • Après discussion avec l’État, le Plan de prévention des risques technologiques ESSO - STCM FONDEYRE a été présenté à la Mairie de Toulouse et Toulouse Métropole qui ont émis un avis défavorable ainsi que le conseil Départemental et les acteurs associatifs, aucun élément sur la réduction du risque à la source n'ayant été communiqué et rendant impossible un avis éclairé sans ces éléments.
  • Grâce à la sensibilisation des Toulousains, nous avons, ensemble, réduit la production moyenne de déchets qui a baissé sur la métropole à 334 kg/hab en 2016 (contre 349kg/hab en 2013). Continuons !
  • Depuis le début 2017, Toulouse est engagée dans le réseau des Villes pour la Qualité de l'Air : "Alliance pour la Qualité de l'Air", animée par la Métropole de Strasbourg.
  • Montée en gamme du vin BIO produit par la régie agricole municipale de Candie.
  • Mise en place d'un « Drive » fermier à la ferme municipale de Candie, en partenariat avec la Chambre d’Agriculture. Il permettra l'achat et le retrait de produits fermiers locaux.
  • Nous avons organisé une fête de l’Énergie en octobre 2014.
  • Un appel à projet, à vocation culturelle, a été lancé en mars 2017 sur la ferme Niboul (Borderouge). Cette ferme au cœur de Borderouge a pour objectif de valoriser et rendre plus attractif ce quartier. Le projet est en cours de finalisation.
  • Lutter contre la dé-pollinisation et contre les allergènes : Pollinarium sentinelle.
  • Nous effectuons des mesures de champs électro-magnétiques, en réponse aux demandes des particuliers, des associations et autres services (66 ont déjà été réalisées).
  • Le dossier des Ballastières sur le site de Langlade traîne depuis beaucoup trop longtemps. A force de lobbying intense, Jean-Luc Moudenc a pu obtenir un engagement ferme de Bernard Cazeneuve, alors Premier ministre, pour la dépollution du site. Depuis, l'État n'a pas avancé. Jean-Luc Moudenc le relance sans relâche : le combat continue !
  • Préserver la biodiversité et les espaces verts : - Création d’une « boîte à outils biodiversité » avec fiches techniques dans le cadre du Club21 de Toulouse Métropole : mai 2017, - Identification de réservoirs de biodiversité et de corridors écologiques, existants ou à créer : 2015.
  • Auto-suffisance alimentaire et développement de nouvelles filières économiques : étude de SOLAGRO réalisée en 2015.
  • Qualité de l’air : - Étude PUMIQAT = Projets urbains et mobilités intégrant les exigences locales aménagement et transport durables pour la qualité de l’air dans Toulouse Métropole : réalisée en 2015, - Étude Météo-France = Définition du profil climatique de Toulouse Métropole : réalisée en 2015, - Programme « Villes respirables en 5 ans » : convention financière signée en avril 2017.
  • Réduction de la précarité énergétique : nous poursuivons les actions de sensibilisation et d’accompagnement avec les partenaires à l'Atelier Solidaire d'Empalot.
  • Programme d’économies d’énergies : nous avons tenu 2 éditions, en 2015 et 2017, du défi « Familles à Énergie Positive ».
  • Énergies renouvelables : à l'été 2017, Toulouse Métropole a lancé un appel à projet en vue de la mise en place d’une production d’énergie photovoltaïque sur les toits de ses bâtiments à Marengo.
  • Création de puits de verdure afin de stopper les îlots de chaleur urbains (ICU)- Prise en compte des ICU dans le PLUi-H : Fiches « enjeux prioritaires » rédigées en mai 2015 + modélisation du climat urbain à l’échelle de l’îlot, îlots de chaleur et fraîcheur, réalisée en 2016
  • Programme d’économies d’énergies : CIVIGAZ, dans le cadre du logement social, a pour objectif de sensibiliser les familles, notamment en situation précaire, à la sécurité et aux risques liés au gaz. Ces services sont pilotés par FACE (Fondation pour Agir contre l'Exclusion) et GRDF avec lesquels nous sommes en partenariat. Le lancement de ces opérations a eu lieu en 2016.
  • Nous avons renforcé le partenariat avec la Régie Agricole de la Ville de Toulouse pour la fourniture de lentilles, de jus de raisin et de vin bio.
  • Toulouse Métropole met en place en 2017 la charte Métropolitaine des antennes relais pour travailler sur une position cohérente et concertée des 37 communes relatives aux modalités d'implantation des antennes relais, en complément de la législation de l’État, seul compétent en la matière.
  • Dans le cadre de la régie municipale agricole de Candie, nous avons ouvert, en septembre 2017, un magasin pour la vente directe au Domaine.
  • Nous avons apporté notre soutien au Forum des Alternatives "Alternatiba" en 2015 et en septembre 2017.
  • Nous cofinançons la réhabilitation et la valorisation des berges de la Garonne entre la Croix de Pierre et le Cours Dillon, avec création d'accès entre le haut et le bas des digues à l'horizon de la fin 2018.
  • Promotion des Eco-matériaux : Création d’un Centre de l'Eco-construction.
  • Nous travaillons actuellement sur l'ouverture d'une rubrique "Antennes-relais" sur le site de Toulouse Métropole.