Pour demain
Nous préparons la grande Ville qui monte
Comme en témoignent son attractivité économique, son rayonnement touristique, sa vitalité sportive et culturelle, son effervescence en tout temps et en tout lieu, Toulouse s’affiche comme LA grande ville de France qui monte. Ce dynamisme, la collectivité le pérennise en préparant et en anticipant les succès de demain.

Déplacement, Circulation & Stationnement

Mobilité, voirie, déplacements doux, un nouvel élan pour l'offre de transports.

Déplacements doux

La mobilité du futur passera aussi par de nouveaux modes de déplacement. Ainsi, en 2020, le Téléphérique Urbain Sud reliera l'Oncopole à l'hôpital Rangueil et au campus de l'université Paul Sabatier en franchissant la colline de Pech-David.

Le Plan Vélo se déploie : 63 km supplémentaires de pistes cyclables ont été créés depuis 2014.

  • Nous avons proposé aux services de l’État de créer une passerelle au-dessus de la Garonne, le long de l'Hôtel Dieu, permettant de relier la Prairie des Filtres au port Viguerie. Pour des raisons patrimoniales (conservation de la façade de l'Hôtel Dieu) et environnementales (présence de nids d'oiseaux protégés), ce projet n'est pas réalisable. Une alternative est en cours d'études. Elle consisterait à créer cette liaison via la cour de l'Hôtel Dieu. Cette réalisation ne pourrait se faire que dans quelques années.
  • Nous améliorons l’offre à destination des cyclistes grâce aux services de la Maison du Vélo qui propose 370 vélos à la location de moyenne et longue durée et à Vélô'Toulouse qui propose 2600 vélos à la location de courte durée répartis sur 283 stations, 30 000 usagers par an y sont abonnés. 7700 places de stationnement vélo sont disponibles sur la Ville, complétées par 10 parcs longue durée dotés de 1700 places au total.
  • Depuis 2015, nous avons engagé la réfection progressive des cheminements piétonniers aux Argoulets.
  • Afin de sensibiliser les cyclistes à la sécurité routière et au partage de l'espace avec les autres modes de déplacement, Toulouse Métropole engage chaque année des actions de prévention et de sensibilisation de tous les usagers (scolaires, salariés d’entreprises et agents publics), dont la semaine de la Mobilité est le point d’orgue.
  • La réalisation des cheminements piétonniers du centre-ville est en cours. Ils seront finalisés d’ici mi 2019.
  • Nous avons finalisé les études techniques de réalisation d'une nouvelle passerelle piétons – cycles sur le Canal du Midi, au droit de la rue de la Concorde pour rejoindre le quartier du Raisin, dans le cadre du projet Toulouse EuroSudOuest. Sa réalisation est souhaitée d'ici à 2020.
  • Nous nous étions engagés à favoriser les déplacements piétons : à compter de la fin 2017, nous allons déployer les premiers panneaux signalétiques de jalonnement des cheminements piétons en centre ville de Toulouse, avec indication du temps de parcours et de la distance.
  • Notre engagement de développer la pratique du vélo sur des parcours adaptés se concrétise par un budget de 30 M€ d’investissement, voté en 2015 : 63 km de pistes cyclables ont déjà été créés, plus de 600 km sont aujourd’hui accessibles.
  • Nous avons réalisé un cheminement pour piétons entre la station de métro et la route d’Agde au cours du premier semestre 2017.
  • Nous avons rénové le cheminement du Bazacle.
  • En octobre 2017, nous lançons les travaux pour l'aménagement du chemin Azaïs dans le secteur de la route d'Espagne avec des modes doux (pistes cyclables).
  • Nous avons poursuivi le déploiement du plan vélo jusqu’en 2020. Un budget de 6 millions d’euros par an y est consacré.
  • Nous achèverons la voie verte depuis l'Oncopole jusque vers le Pont Neuf d'ici début 2019.

Mobilité

Dans une grande agglomération qui gagne près de 15 000 habitants par an, les solutions de mobilité doivent voir grand et loin. Parmi les projets qui vont améliorer la desserte du territoire métropolitain, figure au premier plan la troisième ligne de métro, qui reliera Colomiers à Labège, en passant par la gare Matabiau et la zone aéroportuaire. Ses travaux commenceront fin 2019.

Pour irriguer dès maintenant l'ensemble de l'agglomération, 10 lignes de bus rapides "Linéo" auront été déployées d'ici à 2020. Bus à haute performance, circulant 19h/24, avec une fréquence de passage élevée, les premiers Linéo L1, L2, L6, L7 et L8 rencontrent déjà un très grand succès.

Le chantier de doublement de la capacité de la ligne A du métro a démarré cet été. C'est à l'achèvement des travaux, à l'été 2019, que les Toulousains pourront profiter d'une ligne A en XXL.

En parallèle de nouvelles voiries permettent de fluidifier le trafic automobile comme l'échangeur de Borderouge inauguré en janvier 2017, ainsi que la mise à 2x3 voies du périphérique entre Lespinet et Rangueil dont les travaux devraient démarrer en 2018. La Jonction Est, projet d'échangeur sur rocade à proximité de la Cité de l'espace, a été réactivée et financée pour un démarrage de travaux en 2019. Enfin, les études de fluidification du boulevard Eisenhower sont en cours.

L'objectif de mieux se déplacer se manifeste aussi par la concrétisation des premiers tronçons du Boulevard Urbain Nord qui reliera, à terme, Toulouse (depuis Borderouge) à Bruguières au nord de l'agglomération.

Compte tenu des perspectives de développement de notre métropole, Jean-Luc Moudenc se bat sans relâche avec les autres collectivités pour l'arrivée de la Ligne ferroviaire à Grande Vitesse jusqu'à Toulouse ainsi que pour la construction d'une seconde rocade qui contribuerait au désengorgement du périphérique toulousain.

  • Deux fois plus de capacité pour la ligne A du métro. Le projet « Ma ligne A en XXL » vise à répondre à la saturation de la ligne A en heures de pointe, ligne qui a vu sa fréquentation plus que doubler depuis sa mise en service en 1993, passant de 27 millions de voyages annuels en 1994 à 58 millions en 2016. Ce projet permettra à la ligne A d’accueillir jusqu’à 400 000 voyageurs par jour à terme, pour 210 000 actuellement. Ce projet aurait dû voir le jour en 2013 mais il avait été mis de côté par la mandature 2008-2014. Jean-Luc Moudenc a relancé ce chantier, permettant une mise en service de la ligne A avec 4 wagons par rame (contre 2 actuellement) fin 2019.
  • Nous nous étions engagés à abandonner le très contesté projet de « BHNS » à Lardenne et avons donc défini un nouveau projet de LINEO, tout aussi efficace, moins coûteux et bien inséré. L’opération Linéo 3, bâtie en concertation avec les territoires concernés, remplace le projet du BHNS Ouest. Ce projet de 12 km sera mis en service prévue à l’automne 2018. Le nouveau projet permet d’améliorer : l’accessibilité au réseau bus (100% des arrêts seront accessibles) ; les performances de la ligne (des voies réservées au bus sont prévues sur Plaisance, Tournefeuille et Toulouse) ; le confort des usagers (des bus articulés dernière génération seront utilisés sur cette ligne), tout en s’insérant au mieux dans les communes traversées : réaménagement du centre-ville de Plaisance, réaménagement des boulevards Montel et Auriol à Tournefeuille et amélioration des conditions de circulation dans Lardenne au niveau du site de Mérial.
  • Nous réaliserons une nouvelle passerelle piétons cycles sur le Touch dans le cadre de la ZAC Saint-Martin-du-Touch ; sa réalisation est envisagée en 2018.
  • Nous nous étions engagés à construire des parkings en limite de « l’Octogone » des boulevards afin de rendre accessible le centre historique. Cet engagement ne sera pas réalisé car il reste encore de nombreuses possibilités au titre du stationnement résident dans les parkings existants, même si des tensions existent dans le quartier des Carmes et d'Esquirol. Toutefois, un nouveau parking de 400 places sera construit en haut des allées Jean Jaurès, et un nouveau tarif riverains a été mis en place, à compter du printemps 2017, dans les parkings place de l'Europe, Arnaud-Bernard et Marengo, à 60€ par mois.
  • Pour contribuer à augmenter la capacité des parkings relais du réseau Tisséo à Toulouse (P+R) de 2000 places supplémentaires, nous avons adopté avec Tisséo un programme d’opération en 2016 et 2017 pour l’extension de la capacité par l’intermédiaire d’un ouvrage mixte à Basso Cambo (+405 places) ; pour la création du P+R de l'Oncopôle (+500 places) ; pour l'extension au sol du P+R de Borderouge (+300 places) ; pour la création de 550 places de stationnement en diffus sur le réseau structurant des bus à haute fréquence Linéo, en lien avec les communes et territoires dont Toulouse.
  • Nous travaillons à la sécurisation d’un grand axe du quartier avec notamment la création d’un plateau ralentisseur avenue Albert Bedouce à Rangueil dont les travaux seront finalisés d'ici fin 2017.
  • Le Cœur de quartier Arnaud Bernard deviendra une zone piétonne avec contrôles d’accès pour les automobiles des riverains, en novembre 2017, privilégiant ainsi les modes doux de déplacement dans ce quartier.
  • Nous poursuivons le travail – déjà bien avancé - avec Tisséo d'élaboration du Projet Mobilités 2020 – 2025 - 2030 dont les prochaines étapes seront l'enquête publique au 3e trimestre 2017 pour une approbation du nouveau PDU attendu début 2018.
  • Après la révision du programme du téléphérique à l’automne 2015, l’année 2016 a permis de sélectionner le groupement POMA pour la conception, la réalisation et la maintenance du futur Téléphérique Urbain reliant l'Oncopole, l'Hôpital de Rangueil et la station de métro de Rangueil. Une première phase de concertation a eu lieu fin 2015, une seconde, plus précise, se déroule en 2017 afin de préciser l’implantation des stations, en particulier au niveau de l’Université Paul Sabatier. L’enquête publique est prévue début 2018, les travaux devraient démarrer fin 2018 pour une mise en service annoncée fin 2019.
  • Nous avons développé le stationnement payant avec tarification préférentielle pour les résidents sur les quartiers du Busca, Gorp et Frizac en novembre 2015 et février 2016.
  • A titre expérimental, nous avons rendu visible et connue l’offre vacante de stationnement dans les immeubles d'habitations sociales en 2016 sur les quartiers centraux de Toulouse. L'expérience ayant répondu à l'attente de nombreux automobilistes à la recherche d'emplacements de stationnement à louer, nous avons depuis février 2017 étendu ces initiatives sur 7 communes de la Métropole.
  • Afin de fluidifier la circulation du quartier Montaudran, une nouvelle voie de circulation a été créée. Elle relie le boulevard de la Méditerranée et l'avenue de Lespinet. Elle est baptisée en hommage au Général GUILLAUT.
  • Nous avons réglementé en aire piétonne la rue Pargaminières avec contrôle d’accès, en juillet 2015, pour y favoriser les modes doux de déplacement.
  • Nous avons intensifié les initiatives et la concertation pour favoriser l'accessibilité selon les handicaps aux transports en commun dans le cadre du Schéma Directeur d'Accessibilité Programmé en lien étroit entre la Mairie de Toulouse, Toulouse Métropole et Tisséo. Par exemple, nous avons notamment continué d'assurer le service Mobibus, tout en le réorganisant pour maîtriser son coût (27 €/HT par déplacement pour une participation de l’usager d'environ 1,5 € HT).
  • Nous avons amélioré l'organisation du stationnement autour de Terre Cabade en novembre 2015.
  • Un nouveau tarif riverains a été mis en place, à compter du printemps 2017, dans le parking Arnaud-Bernard, à 60€ par mois. Ce tarif est plus avantageux que les 75€ par mois du tarif résidant.
  • Nous avons sécurisé 2 grands axes du quartier 5.2, avenue d’Italie et chemin de la Salade Ponsan, avec leur réglementation en zone 30km/h et les créations de plateaux ralentisseurs en 2016.
  • Nous avons appliqué le stationnement résidentiel au quartier du Busca en 2016.
  • Nous souhaitions maintenir la gratuité des transports en commun pour les Seniors mais, à la demande de la Chambre Régionale des Comptes, qui a jugé la grille tarifaire en vigueur comme l'une des plus injustes de France, d'une part, et afin d'introduire à Toulouse une tarification solidaire calculée sur les revenus, d'autre part, a été instauré un tarif progressif pour les Seniors qui reste l'un des plus bas de France (allant de 70% de réduction à la gratuité).
  • Des premiers aménagements ont été réalisés en 2015 autour du tramway avenue de Muret, néanmoins une étude est en cours pour compléter le mobilier urbain et identifier quelques places de stationnement sur la Croix de Pierre.
  • Dans le cadre de l'audit général des dessertes de bus réalisé par Tisséo, pour améliorer leur fréquence et le confort des usagers, nous avons décidé de déployer les Linéos n°7 et n°8, en lieu et place des lignes 10 et 22.
  • Nous avons décidé en 2015 d'engager la réalisation du Boulevard Urbain Nord au bénéfice des habitants du Nord Est de l'agglomération ; connecté au nouvel échangeur de Borderouge, un premier tronçon du BUN a été mis en service début 2016.
  • Nous envisageons avec Tisséo de déployer le Wi-Fi dans les bus Linéo et le tramway : la phase d’étude détaillée préalable à la réalisation se met en place avec un objectif d’équipement à l'horizon du 1er semestre 2019.
  • Dans le cadre du Schéma Directeur d’Accessibilité Programmé en cours, et en lien étroit avec la Métropole et Tisséo voyageurs, nous travaillons à la création d’un dispositif d’aide au déplacement sur les lignes du métro, des personnes atteintes d'un handicap mental ou cognitif avec création de visuels de reconnaissance des stations du métro pour une mise en œuvre du dispositif d'ici fin 2017.
  • Nous relançons des études techniques et de déplacements pour solutionner le désenclavement du quartier Tabar et identifier les actions à conduire.
  • Afin de faire évoluer la flotte de véhicules des transports publics vers l'emploi d'énergies propres (GNV ou électriques), le programme de dé-diéselisation du parc bus Tisséo se poursuit en cohérence avec les orientations de la Mission Développement Durable et Énergie. Ainsi en juillet 2016, ce sont 25 bus articulés hybrides qui ont été mis en services sur le Linéo 1 et en juin 2017, 27 bus articulés GNV ont été mis en services sur les futurs Linéo 6 et 7. L’engagement de développer les bus électriques dans le centre ville est par ailleurs en cours avec l'objectif de proposer, d’ici la fin de l’année 2017 le choix de la motorisation et l’acquisition de 50 à 80 bus propres pour 2018 et 2019.
  • Nous avons engagé les études et la concertation pour réaliser des travaux d’aménagement sur l’avenue de Muret avec l'objectif de les réaliser au 2nd semestre 2018 avec l’arrivée de la ligne de bus haute fréquence Linéo 4.
  • Nous avons modernisé l’ensemble du parc horodateur notamment pour permettre la possibilité du paiement par carte bancaire.
  • A Croix Daurade, nous avons créé, en 2016, un parking d'une cinquantaine de places, à l'intersection des chemins de Lanusse et Pujibet.
  • En 2016, nous avons créé une zone bleue route de Blagnac aux Sept-Deniers pour favoriser le turnover des véhicules en stationnement à proximité des commerces.
  • Sur le quartier Bonhoure/Guilheméry/Château de l'Hers/Limayrac/Côte Pavée, nous avons multiplié les aménagements en faveur des cycles : création de zones 30 km/h, autorisation de double sens cyclable, traitement de la signalisation verticale de toutes les impasses au cours du 1er trimestre 2015.
  • Nous avons sécurisé un grand axe du quartier 4.2, avenue Albert Bedouce, avec la création d’un plateau ralentisseur et la mise en sécurité d’un rond-point en 2017.
  • Nous souhaitions finir la réalisation de la rocade « Arc en Ciel » inachevée, mais dans le cadre de la définition et du financement du projet Mobilités 2020-2025/2030, il a été retenu une transformation en voie rapide urbaine du boulevard Eisenhower avec un aménagement multimodal.
  • Nous nous étions engagés à ouvrir à la circulation automobile la totalité de la liaison multimodale Sud-est (LMSE). Depuis l’été 2016, une section a été ouverte aux automobilistes entre la rue Didier Daurat et l'avenue Edouard Belin, il s'agit de la rue Tarfaya.
  • Pour favoriser une logistique urbaine durable et innovante, nous avons multiplié les initiatives : adoption d'une nouvelle Charte Livraisons en 2017 favorisant, notamment, les motorisations alternatives (électrique, GNV), mission d’élaboration d’un Plan de Déplacement Marchandises dans le cadre d’un contrat de recherche entre Toulouse Métropole, l'ANR et le laboratoire LISST-CIEU de l’Université Toulouse Jean-Jaurès, nouvelle délégation de service public pour la gestion du Marché d’Intérêt National et le Centre Routier de Fondeyre qui se positionne comme un site majeur de développement de la logistique du dernier kilomètre.
  • Nous avons poursuivi la réduction des vitesses autorisées de circulation dans les rues sans trottoir, à l'instar de la rue Dulaurier (rénovée en 2017 et limitée à 20km/h), dans le quartier des Chalets.
  • Nous nous étions engagés à « Réaliser un inventaire de la mobilité dans chaque quartier » : le Projet Mobilités 2020/2025/2030 de l'agglomération toulousaine y répond après une large concertation menée de 2015 à 2017. Ainsi, nous avons décidé :- de renforcer l'offre en transports en commun équivalent à +28 millions de déplacements / an- des adaptations de lignes correspondant à +21,6% de fréquentation.
  • Un nouveau tarif riverains a été mis en place, à compter du printemps 2017, dans le parking Place de l'Europe, à 60€ par mois. Ce tarif est plus avantageux que les 75€ par mois du tarif résidant.
  • Nous nous étions engagés à abandonner le très contesté projet de « BHNS » à Lardenne et avons donc défini un nouveau projet de LINEO, tout aussi efficace, moins coûteux et bien inséré. L’opération Linéo 3, bâtie en concertation avec les territoires concernés, remplace le projet du BHNS Ouest. Ce projet de 12 km représente un investissement de 43 M€. Les travaux ont démarré au printemps 2017 et vont se poursuivre jusqu’à la mise en service prévue à l’automne 2018. Le nouveau projet permet d’améliorer : l’accessibilité au réseau bus (100% des arrêts seront accessibles) ; les performances de la ligne (des voies réservées au bus sont prévues sur Plaisance, Tournefeuille et Toulouse) ; le confort des usagers (des bus articulés dernière génération seront utilisés sur cette ligne), tout en s’insérant au mieux dans les communes traversées : réaménagement du centre-ville de Plaisance, réaménagement des boulevards Montel et Auriol à Tournefeuille et amélioration des conditions de circulation dans Lardenne au niveau du site de Mérial.
  • Conformément à notre engagement « Réaliser un maillage bus en toile d’araignée complémentaire du métro », nous créons un réseau structurant de 10 super-lignes LINEO. L1 et L2 sont en service depuis 2016, desservant Colomiers, Balma et Toulouse.Les Linéo 6, 7, et 8 sont en service depuis septembre 2017 : Linéo 6 (Castanet Tolosan – Ramonville), Linéo 7 (St-Orens centre commercial – Toulouse Cours Dillon) et Linéo 8 (Marengo-SNCF – Gonin Montaudran).Les travaux pour Linéo 3 (Plaisance – Tournefeuille – Toulouse Arènes) ont démarré au printemps 2017 pour une mise en service à l'automne 2018.Les travaux du Linéo 9 pourraient débuter à l’automne 2017 (L’Union – Toulouse Empalot) pour une mise en service à l'automne 2018.
  • Nous l'avions promis : dès novembre 2014, nous avons ouvert le métro jusqu'à 3h du matin les vendredis et samedis soirs. Désormais, 5.000 personnes utilisent ce service prolongé chaque soir.
  • Nous travaillons avec Tisséo à identifier et réaliser une trentaine de points rencontre de covoiturage.
  • Avec Tisséo, nous avons engagé un programme d'amélioration de la gestion de 7 Parcs Relais (P+R) à accès contrôlé en remettant en service les barrières d’accès de 6h à 20h permettant d'en contrôler l’usage ; début 2017, nous avons, également, engagé une campagne de communication, puis de verbalisation, qui a permis de ramener le nombre de véhicules nocturnes sur ces P + R à environ 150 contre 1 000 auparavant. La capacité disponible le matin pour les usagers quotidiens du réseau Tisséo a ainsi été augmentée de 850 places !
  • Nous avons ouvert avec Oppidéa en septembre 2016 le parking public du Barry tel que prévu à la Cartoucherie, 1er parking mutualisé de Toulouse invitant les automobilistes et usagers d'un même quartier (salariés, résidents, visiteurs...) à « partager » selon leurs horaires d'utilisation un même parking de 466 places.
  • Nous travaillons en concertation avec les associations et riverains au traitement du volet mobilités de la rue Louis Plana à La Roseraie (ateliers en cours).
  • Pour renforcer la sécurité routière aux abords des écoles, nous mobilisons 1 892 000 euros sur 2 ans (2016-2017) pour un programme consistant à mettre en visibilité chaque site scolaire en travaillant d'une part sur son identité visuelle et d'autre part sur l'apaisement des flux routiers à son approche.
  • En partenariat avec la SNCF et la Région, et en interaction avec le projet Toulouse EuroSudOuest, nous poursuivons les études d'évolution du pôle d’échange multimodal de la gare Matabiau avec notamment la programmation du réaménagement de l’émergence de la station Marengo ligne A sur le parvis historique de la gare avec une amélioration de sa visibilité et sa mise aux normes d’accessibilité.
  • Sur le secteur Croix de Pierre/Route d'Espagne, nous travaillons à de nouveaux plans de circulation rues d'Ormesson, Gustave Charpentier, Pénent, Cuvier, Ste Cécile, Rapas/Bénézet et Phoebus.
  • Nous avons développé le stationnement payant avec tarification préférentielle pour les résidents aux abords de la Place Saint Aubin en janvier 2016.
  • Nous avons étendu le stationnement réglementé sur les secteurs Teinturiers et La Grave en décembre 2016.
  • Nous avons mis en place une zone bleue à Saint Martin du Touch afin de favoriser le turnover des véhicules.
  • Nous avons créé des places de stationnement allée du Docteur Zamenoff aux Pradettes (2015).
  • Nous avons augmenté les places de parking et matérialisé un arrêt minute devant l'école des Sept Deniers. Dans le cadre de l'aménagement de la place Job, nous avons créé des places de stationnement supplémentaire non seulement pour l'école mais aussi pour les activités culturelles et sportives de l'Espace Job.
  • A la satisfaction de nombreux Toulousains, nous avons, en partenariat avec Tisséo, étendu le parcours de la navette électrique de centre ville.
  • Nous avons créé des places de stationnement supplémentaires et un arrêt minute à l'école Olympes de Gouges dans le secteur Croix Bénite.
  • Pour le confort des habitants, 70 places de stationnement résident supplémentaires ont été ouvertes au parking du Capitole.
  • Nous nous étions engagés à accompagner le doublement partiel de la voie ferrée entre Arènes et Colomiers (ligne C) : considérant la réalisation de la 3ème ligne de métro à l'horizon 2024 comme concurrentielle vis-à-vis du projet ferroviaire à l'étude, les partenaires ont pris acte de ne pas poursuivre les études d'achèvement du doublement de la voie entre Arènes et Colomiers.
  • Nous avons éclairé la piste cyclable traversant la plaine des Argoulets.
  • Nous nous étions engagés à développer les zones apaisées : fin 2016, le territoire des 37 communes de Toulouse Métropole compte 709 km de zones apaisées (zones 30, zones de rencontre, aires piétonnes), soit 54 km supplémentaires par rapport à fin 2015. Nous poursuivons cet effort car le développement des zones apaisées a un réel impact sur la baisse des accidents corporels de la route : une baisse moyenne de 42% des accidents corporels a été constatée sur les voies de Toulouse Métropole réglementées en zone 30 entre janvier 2001 et décembre 2014.
  • Nous avons développé l'offre de bornes de recharge pour les véhicules électriques ou hybrides rechargeables par plus d'une dizaine de créations réparties sur tout le territoire, et soutenons les initiatives d'autopartage.
  • Nous souhaitons proposer la mise en place d'un système de location de scooters électriques en libre-service, de type « Scoot'Lib ». L'étude de marché n'a pas permis d'identifier à ce jour un opérateur intéressé.
  • Nous étudions la possibilité d'instaurer une zone bleue sur le parking d'Ancely.
  • Nous allons avec Tisséo mettre à profit le réseau 4G pour améliorer l'information voyageurs dans le métro (à partir de 2018)
  • Nous avons poursuivi à l'été 2017 les concertations relatives aux extensions des zones à stationnement payant avec tarification préférentielle pour les résidents dans différents quartiers de la ville comme par exemple pour le quartier Ste Lucie et Roguet (Quartier 2.1), quartier des Amidonniers (concertation par questionnaire en cours) …Le stationnement payant à tarif préférentiel pour les résidents des quartier Marengo et Terre-Cabade, au bas du quartier de Guilheméry (Quartiers 4.1 et 4.2) est acté et sera déployé fin 2017.
  • Nous avons avec Tisséo augmenté la fréquence de la ligne de bus 45.
  • Nous avons prévu une réunion de concertation au 3e trimestre 2017 relative aux plans de circulation des rues Lafage, Boeildieu et Bourthoumieux.
  • Nous avons mis en place du stationnement réglementé rue du Pont de Guilhemery, Avenue C. Pujol, Avenue J. Chaubet, Avenue de Castres en mars 2016 pour favoriser la rotation des véhicules à proximité des commerces.
  • Le 2 juillet 2017, nous avons inauguré le premier voyage commercial de la LGV Sud Europe Atlantique (SEA) sur le tronçon entre Tours et Bordeaux que Toulouse Métropole a cofinancé, rapprochant désormais Toulouse à 4 heures de Paris, une étape indispensable en vue de l'arrivée de la grande vitesse à Toulouse.
  • En septembre 2015, nous avons créé une zone bleue à Lalande afin de favoriser le turnover des véhicules en stationnement et l'accès aux commerces.
  • Nous avons réglementé, en 2015, l'ensemble des quartiers Chalets, Bayard, Saint Aubin en zone 30km/h pour un meilleur partage de l'espace public et de la voirie.
  • Pour faciliter l'accès aux commerces et aux services, nous avons créé des zones bleues de stationnement en novembre 2014 dans le quartier Tibaous et en avril 2015 à Saint Simon.
  • Nous souhaitions « créer une ligne de bus circulaire autour du périphérique sur la bande d’arrêt d’urgence reliée aux lignes de bus et de métro existantes » : cette proposition a été examinée et considérée techniquement comme impossible à mettre en œuvre en l'état. Le plan Mobilités et la 3eme ligne de métro notamment, apporteront des solutions plus efficaces.
  • Depuis 2016, nous avons amélioré la régularité de passage des lignes de bus 42 et 44.
  • En 2017, nous avons développé des plans d'écomobilité, notamment pour les déplacements domicile-travail : 167 démarches ont été effectuées et concernent 195 000 salariés. Nous avons accompagné le développement des services de covoiturage, ces derniers comprennent désormais 45 entreprises adhérentes (85 000 salariés sont concernés) et 5 563 inscrits. Nous avons également établi des partenariats avec les Pays Sud Toulousain et Pays Tolosan, car 40% de covoitureurs se situent en dehors de la grande agglomération toulousaine.
  • Nous nous sommes engagés à déployer la téléphonie mobile dans le métro : la mise en service est confirmée pour l’automne 2017. Le métro toulousain sera ainsi le premier métro de France à disposer d’une couverture mobile intégrale (100% du parcours, tous les opérateurs). Pour ce qui est du Wi-Fi dans le métro, les études ont mis en avant les risques induits par le déploiement de hotspots dans les stations et conduit à la décision de ne pas le réaliser. Une réflexion est lancée pour le WI-FI dans le tram et les Linéo.
  • Un nouveau tarif riverains a été mis en place, à compter du printemps 2017, dans le parking Marengo, à 60€ par mois. Ce tarif est plus avantageux que les 75€ par mois du tarif résidant.
  • Pour mieux accueillir les camping-caristes, une parcelle a été identifiée pour accueillir une aire de camping-car ; les études de faisabilité sur son mode de gestion sont en cours.
  • Nous avons développé le stationnement payant avec tarification préférentielle pour les résidents sur les quartiers La Grave et Teinturiers dont le Cours Dillon en décembre 2016.

Voirie

Du côté de Airbus, un plan de voirie dédié donne ses premières réalisations, comme la création de la voie d'accès au fil d'Ariane depuis la rue Vélasquez et bientôt le rond-point de la Fontaine Lumineuse. Il permet d'améliorer les accès au site fréquenté quotidiennement par nombre d'automobilistes.

  • Nous avons engagé les études pour la requalification du boulevard Eisenhower en boulevard urbain afin de permettre une jonction efficace depuis la rocade Arc en Ciel vers l’échangeur du Chapitre (A64).
  • Nous avons refait la couche de roulement de la rue de Metz en novembre 2016
  • Nous nous étions engagés à développer les espaces semi piétons dans l'hyper centre, ainsi nous avons aménagé la rue des Lois inaugurée en juin 2017.
  • Nous souhaitions maintenir l'ouverture du chemin Carrosse à Montaudran mais les projets urbains et contraintes techniques nous ont amené à ne pas retenir cet arbitrage.
  • Nous avons refait la rue Gamelin en 2016.
  • La raquette Vestrepain a été sécurisée et une fresque a été réalisée en 2017.
  • Nous avons refait le chemin de Bagatelle.
  • Nous avons aménagé la route Saint Simon, en particulier les contre-allées et la végétalisation.
  • Le boulodrome "Les Tracassins" a été rénové.
  • Nous avons rénové les allées du boulevard Maréchal Leclerc.
  • Pour un plus grand confort des piétons et leur sécurité, nous avons créé deux traversées piétonnes sécurisées sur l'allée de Barcelone et l'allée de Brienne.
  • Nous avons refait la couche de roulement de la rue Sébastopol.
  • Nous avons implanté du mobilier urbain (potelets, racks) place du Fer à Cheval au cours du 1er semestre 2017 afin d'améliorer le partage de l’espace entre les véhicules, les piétons et les cyclistes.
  • Nous avons fermé l'impasse Sarrette en 2017.
  • Nous avons engagé les travaux d’embellissement et de valorisation de la route de Seysses (rond-point à l’intersection avec la rue de la Faourette) pour une livraison de la 1ère tranche fin 2017.
  • Nous avons refait la couche de roulement du boulevard Lascrosses.
  • Nous avons commandé les premières études techniques pour la réfection de l'avenue de Grande Bretagne.
  • A partir de juillet 2017 et ce jusqu'en décembre 2018, les abords de l'église Saint Aubin et le boulevard Michelet vont être totalement refaits.
  • Nous avons refait la couche de roulement de la rue Lakanal en avril 2017
  • Les abords des écoles le long de la rue Matabiau ont été sécurisés en 2016 et 2017.
  • Les bords de Garonne sont à la fois lieux de vie et patrimoine chers aux Toulousains : nous avons accompagné l'aménagement de la Place Saint Pierre livrée en mai 2016.
  • Nous avons refait la rue Mermoz en 2014.
  • Nous avons repris tout le marquage des rues Rembrandt, Abadie, Buffon, Descoins Tinards et du Lavandou, en 2016.
  • Nous avons refait le chemin de la Charente.
  • Nous avons réalisé des travaux de sécurisation de la rue du 14 juillet, en 2016 et 2017.
  • Nous avons amélioré la sécurisation des piétons route de Labège par la création d'un tronçon de trottoir en février 2017.
  • Nous avons refait la couche de roulement du boulevard Lascrosses.
  • Nous avons rénové les trottoirs de la rue Danielle Casanova.
  • Nous avons refait la couche de roulement du boulevard de la Marquette.
  • Nous avons rénové l’îlot de l’allée de Barcelone aux abords de la rue Simone Dutemps.
  • Le parking de la mairie annexe et de la salle polyvalente de Saint Martin a été agrandi.
  • Décision attendue depuis des années, l'impasse Blancou va être intégrée dans le domaine public de Toulouse Métropole.
  • Nous avons, à l'été 2016, amélioré la sécurité avenue de Castres par la réalisation d'un plateau ralentisseur devant la Rotonde et d'une traversée piétonne à hauteur du n°153.
  • Nous avons mis en sens unique la rue Vestrepain, en septembre 2017.
  • Place de Belfort, nous travaillons à la suppression prochaine des édicules du Parcoville (QPARK) et à la requalification de la place. 
  • En ce 2ème semestre 2017, les trottoirs de l'allée de Guyenne sont repris, des coussins berlinois posés et un radar pédagogique installé.